Ce site utilise des cookies.
Les cookies garantissent une expérience de navigation optimale. Vous pouvez modifier les réglages d'acceptation des cookies pour ce site.

Entrepreneuriat Covid-19 Communauté

Alexandre : LiveMentor, état d’esprit antifragile

PAR Alexandre Dana
15 octobre 2020 — Temps de lecture :3mn
Comment parler d’Alexandre Dana sans évoquer le sens du collectif ? Directeur de l’organisme de formation LiveMentor, il emploie le « nous » ou le « on » instinctivement. Et quand il parle à la première personne, c’est souvent pour évoquer une réciprocité : « A chaque fois que j’enseigne, j’apprends. » Sa philosophie singulière fédère plus de 4 000 entrepreneurs français. Entre interview et coaching, il nous partage sa vision de 2020 pour les entrepreneurs d’abord, pour lui ensuite.
La résilience financière durable : chimère ou vérité ?

SW : Selon nous, LiveMentor est une expérience d’accompagnement intensif et individualisée pour les entrepreneurs, dans leur diversité. Que penses-tu de cette définition ?

A : Avec LiveMentor, notre objectif est de former en ligne les entrepreneurs pour les aider à réaliser leurs objectifs. Au menu, différents cours comme 'Comment se faire connaître sur Internet', 'Comment réussir en freelance' ou 'Comment créer un site joli et visible'.
Notre truc, c’est la transmission. Nos entrepreneurs apprennent auprès de mentors qui adorent transmettre leur expérience. L’année dernière, nous avons coachés plus de 100 000 entrepreneurs, de tout horizon, avec 98% de satisfaction ! Notre mission est d’apporter notre pédagogie au plus grand nombre : 90% de nos cours sont gratuits. Et pour transmettre les conseils qui font la différence, nous avons développé un magazine, le livre La Méthode Live Mentor et une communauté interactive d’entrepreneurs généreuse en conseils.

SW : Selon toi, quel sera l’impact de la Covid-19 sur l’entreprenariat français ?

A : Comme tout le monde, je suis inquiet pour les prochains mois. « Quels entrepreneurs vont alors survivre ? » est la question que je me pose tous les jours. Les startups sur-financées, sur-valorisées, et qui perdent des millions d'uros par an, sont en grande difficulté.
Mais pour les autres, les entrepreneurs de la communauté LiveMentor, est-ce réellement plus compliqué et plus difficile qu'avant la crise ? Impossible de répondre de manière franche tant les cas sont particuliers.

Ce n'est pas la variation du PIB ou de la dette publique qui détermine la réussite d'un entrepreneur ! Les mottos des entrepreneurs « antifragiles » restent les mêmes :

  • Adapter son activité, et donc ses compétences, très rapidement.
  • Construire de la résilience, via la diversification des produits, et donc la non-dépendance à un "gros" client.
  • Créer un écosystème pour s'appuyer sur une communauté.
  • Pratiquer l'introspection et dépasser ses croyances limitantes, c’est-à-dire ses voix intérieures néfastes comme "je ne sais pas vendre", "je suis mauvais avec les chiffres", etc.
  • Mettre en œuvre un modèle économique rentable et disposer d’une trésorerie saine.
  • Et bien sûr, entreprendre autour d'une idée qui nous prend aux tripes, qui déclenche automatiquement une attention absolue à l'expérience client et une énergie irrésistible.

SW : Un modèle d’entrepreneur « antifragile » et inspirant ?

A : Franck Annese, le fondateur du groupe SOPRESS ! Il se définit comme un “meneur de jeu” qui lance sans cesse de nouveaux projets, comme moi. C'est un patron atypique, qui a construit un groupe à son image, spécialisé dans la production de contenu : magazines surtout, production de films publicitaires, l’édition de livres, etc. Je trouve génial de cumuler autant de casquettes !

SW : Aujourd’hui, quels sont tes projets de vie ?

A : Je compte diviser mon temps entre :

  • LiveMentor, qui prend une ampleur inédite et me passionne plus que toujours. La structure est rentable et devrait doubler son chiffre d'affaires cette année. Nous comptons 60 personnes en CDI dans l'équipe. C’est vraiment enthousiasmant !
  • D’éventuels investissements dans des entreprises dont j’adore la mission.
  • Du temps avec mes proches, ce que j’ai sacrifié durant les dernières années.

SW : Penses-tu avoir toutes les cartes en main pour investir dans des entreprises ?

A : Ce sont des projets de private equity que j’ai en tête depuis 1 an. Je pense avoir les clés aujourd’hui pour me lancer : j’ai pris le temps de les observer, de les analyser et mes heures de coaching sont des ressources sur lesquelles je peux m’appuyer. J’aime les entreprises antifragiles qui résistent aux crises, grâce à la diversification de leurs activités et leur communauté.

SW : Et enfin, peux-tu compléter la phrase suivante
« Aujourd’hui, plus que jamais, je veux… »

A : Je veux vivre des aventures ! Me sentir vivant !

Alexandre : LiveMentor, état d’esprit antifragile
Alexandre Dana Fondateur Live Mentor, auteur et conférencier www.livementor.com