Ce site utilise des cookies.
Les cookies garantissent une expérience de navigation optimale. Vous pouvez modifier les réglages d'acceptation des cookies pour ce site.

Relance Art Commande Publique

Mondes Nouveaux : le plan de relance d’art-d’art

PAR Sparewell
01 juillet 2021 — Temps de lecture :2mn
Dans le cadre du plan de relance, l’Etat français va commander des œuvres d’art à de jeunes artistes à hauteur de 30 millions d’euros. Les heureux élus, sélectionnés par un jury de 9 personnalités de la culture, devront réaliser des œuvres en lien avec le patrimoine culturel et naturel français. La sélection sera révélée au courant du mois de septembre. Cette aide inédite s’inscrit dans une enveloppe plus large d’environ 2 milliards d’euros débloqués pour le secteur de la culture, gravement affecté par l’épidémie de Covid-19.
La résilience financière durable : chimère ou vérité ?

Appel à manifestation d'intérêt

"Un appel à manifestation d'intérêt”, appelé "Mondes nouveaux", a été publié pour permettre à des artistes ou des collectifs d'artistes, français comme étrangers, de présenter des projets de créations. Ciblant en priorité les jeunes artistes, ce dispositif devrait cependant pouvoir soutenir des initiatives portées par toutes les générations. Cet appel vient finalement concrétiser la promesse, formulée l’année dernière par le président Emmanuel Macron, de soutenir la création.
Une condition sine qua non a été posée pour les participations. Dans le cadre du plan de relance, les projets présentés doivent “rentrer en résonnance” avec un ou plusieurs sites du patrimoine architectural, historique ou naturel, gérés par le Centre des monuments nationaux (CMN) ou par le Conservatoire du Littoral (CdL), dont la liste est publiée dans l'appel.
Seules les créations originales sont éligibles. Les projets retenus seront répartis entre les catégories suivantes : arts visuels, musique, spectacle vivant, écritures, design et métiers d'art. Censées rappeler à ceux qui les contemplent les questionnements et bouleversements traversant notre société bouleversée par le Covid-19, les œuvres présentées peuvent être éphémères, à l’instar d’installations en plein air comme pérennes et s’inscrire dans la continuité d’un lieu.

Une sélection exigeante

Afin de choisir les élus parmi l’ensemble des dossiers déposés, un comité artistique éclectique a été constitué. Il est formé de 9 personnalités de la culture, toute génération confondue, à l’instar de Bernard Blistène – directeur du Musée national d'art moderne-Centre Pompidou –, de Rebecca Lamarche-Vadel – directrice de Lafayette Anticipations, de la Fondation des Galeries Lafayette – , ou de Noé Soulier – danseur, chorégraphe, artiste et Directeur du Centre national de danse contemporaine d’Angers. Une fois les projets sélectionnés, ce comité aura pour mission d’accompagner les artistes dans la préfiguration et la réalisation de leur œuvre. « Des experts de différentes régions de l'esprit et de différentes régions géographiques ont été choisis » dans ce comité, afin de favoriser les créations interdisciplinaires, a déclaré Bernard Blistène.

« En fonction de la taille du projet, ils recevront ainsi une bourse d’étude pouvant aller jusqu’à 10 000 euros. »

Une bourse de 10 000 euros

Afin de participer aux sélections, il est demandé à l’ensemble des artistes de présenter leur formation, parcours artistiques et projets. Les heureux élus devront ensuite soumettre leur projet à une phase « prospective » afin de déterminer leur faisabilité. En fonction de la taille du projet, ils recevront ainsi une bourse d’étude pouvant aller jusqu’à 10 000 euros et devront travailler main dans la main avec le CMN ou le CdL afin de présenter une version définitive de l'œuvre souhaitée et en chiffrer le coût exact. Ce n’est qu’à l’issue de cette phase, qui devrait durer environ 3 mois que sera dévoilée la liste finale des œuvres qui seront effectivement produites.
Pour les intéressés, le dépôt des candidatures se fera entre le 28 juin et le 2 août. Suivra ensuite la sélection au courant du mois de septembre. Les premières réalisations devraient avoir lieu dès le mois d’octobre avant de s'étaler jusqu’à la fin de l’année 2022.

Pourquoi cette initiative a attiré notre attention ?

« Mondes nouveaux » est un projet qui inspire Sparewell pour ses raisons économiques et pour les valeurs qui résonnent avec nos convictions :

  • l’encouragement à la création pour la nouvelle génération d’artistes,
  • la diversité et l’inclusivité des membres du jurys et des formes d’art,
  • l’harmonie entre l’héritage et la création,
  • le soutien à l’économie réelle,
  • le respect des engagements étatiques.
Soutenir l'économie réelle par l'excédent d'épargne 2020