Ce site utilise des cookies.
Les cookies garantissent une expérience de navigation optimale. Vous pouvez modifier les réglages d'acceptation des cookies pour ce site.

Impôts Revenu Fiscalité Prélèvement à la source

Prélèvement à la source : fonctionnement et calendrier

PAR Segolène Roques
02 février 2021 — Temps de lecture :1mn
Cela va bientôt faire 2 ans que notre impôt est soumis au prélèvement à la source. Parfois, il peut s’écouler presque 24 mois pleins avant que les impôts ne soient définitivement soldés. Voici une explication didactique du fonctionnement et du calendrier du prélèvement à la source, pour vous permettre d’anticiper et d’agir sereinement.
La résilience financière durable : chimère ou vérité ?

Les modalités de paiement

Le prélèvement à la source ne modifie ni le calcul de l’impôt sur le revenu, ni les obligations déclaratives. Seules les modalités de paiement de l’impôt sont adaptées afin de le faire coïncider au maximum avec la perception du revenu.

Prélèvement à la source : fonctionnement et calendrier

4 grands temps forts

C’est à partir de la déclaration d’ensemble des revenus 2020 que l’impôt définitif va pouvoir être calculé. L’administration fiscale va s’y employer pendant l’Eté jusqu’à délivrer les avis d’imposition, réservant parfois la bonne surprise d’être remboursé d’un trop-perçu, ou celle moins agréable d’être appelé à payer plus d’impôt d’ici la fin de l’année.

Prélèvement à la source : fonctionnement et calendrier

Quelques tips complémentaires

  • En janvier, si vous anticipez des revenus inférieurs ou supérieurs, il est possible d’actualiser votre taux de prélèvement ici
  • En septembre, à nouveau il est possible d’actualiser le taux de prélèvement en fonction des anticipations. Toujours ici
  • Avant le 1er octobre, si vous ne souhaitez pas dévoiler l’ordre de grandeur de vos revenus totaux à votre employeur, vous pouvez opter pour le taux neutre, pour une application au 1er janvier 2022. Mais attention, s’il est inférieur au dernier taux calculé, il faudra vous acquitter chaque mois d’un complément d’impôt sous peine de sanction.
  • Tout au long de l’année, vous pouvez choisir un taux individualisé pour prendre en compte les écarts de revenus entre conjoints. Il permet une répartition différente du paiement, au prorata des revenus.
  • Tout au long de l’année, vous pouvez opter pour un versement trimestriel plutôt qu'un versement mensuel si vous devez verser un acompte (en cas de perception de revenus fonciers par exemple ou de statut indépendant).

Pour les professions libérales qui souhaiteraient en savoir plus, n'hésitez pas à nous contacter sur le mail : contact@spare-well.fr

Ségolène ROQUES
Ségolène ROQUES Paris Ingénieure Patrimoniale pour ODDO BHF 44 ans, mariée, 3 enfants Projets : assurer l’éducation de mes enfants,
investir via un Plan d’Epargne Retraire (PER).
www.oddo-bhf.com