Ce site utilise des cookies.
Les cookies garantissent une expérience de navigation optimale. Vous pouvez modifier les réglages d'acceptation des cookies pour ce site.

Fiscalité Impôt sur le revenu

Impots.gouv :
les avis d’imposition bientôt en ligne !

PAR Ségolène ROQUES
03 août 2020 — Temps de lecture :3mn
D’ici le 2 septembre prochain, chacun.e devrait être informé.e par mail, que son avis d’imposition est disponible sur son espace personnel impots.gouv.* L’administration fiscale aura fait ses calculs, sur la base des revenus 2019 (déclarés au printemps dernier) et en prenant en compte l’impôt payé « à la source » tout au long de l’année 2019. A quelle sauce serez-vous mangé.e ?
La résilience financière durable : chimère ou vérité ?

Avec l’arrivée de l’avis, 3 cas de figure plus ou moins réjouissants, peuvent se présenter selon que votre solde d’impôt est nul, à payer ou fera l’objet d’un remboursement.

Si le solde est nul, rien à signaler

Cela signifie que vos revenus sont stables, qu’ils ont subi l’impôt à la source et qu’aucun événement particulier n’est venu en bouleverser le calcul. 37% des déclarants sont dans ce cas.

Si le solde est positif, vous avez un complément d’impôt à payer

25 % des français devront compenser !

Vous avez mieux gagné votre vie, ou vous avez encaissé des revenus qui ne subissent pas l’impôt à la source (c’est le cas par exemple des plus-values mobilières).

Si vous êtes salarié.e et que vous avez commencé à travailler en 2019, l’impôt a normalement été retenu par votre employeur selon un taux dit « neutre ».

Pour les indépendants, l’impôt n’aura été prélevé sur leur compte, qu’à condition d’avoir déclaré ces nouveaux revenus sur l’espace en ligne dédié au prélèvement à la source.

Si le solde à payer est inférieur à 300€ alors le règlement se fera en une fois. Par contre, si le solde est plus élevé, alors l’impôt sera prélevé sur votre compte en 4 échéances d’égal montant, entre septembre et décembre 2020. Le règlement est désormais possible dans les bureaux de tabac partenaires depuis quelques jours !

Petit conseil : souvenez-vous qu’il est toujours possible d’ajuster son taux de prélèvement à la source afin que les retenues soient calculées au plus près du réel et que le solde de votre impôt soit le plus neutre possible.

Si le solde d’impôt est négatif, il est temps d’en être remboursé.

38 % des français vivent cette agréable surprise ! Aucune démarche n’est à entreprendre. L’administration fiscale vous rembourse directement sur votre compte. Pour certain.e.s, c’est peut-être même déjà fait !

Mais est-ce utile de confier son épargne au Fisc ? Ayez le même réflexe que ci-dessus, ajustez votre taux en faisant attention à ne pas se tromper sous peine de pénalités. N’hésitez pas à vous faire accompagner d’experts si besoin.

Quelques informations complémentaires :

  • Si vous avez fait une erreur dans votre déclaration, vous pourrez corriger les revenus déclarés après la réception de votre avis d’imposition et ce jusqu’au mois de décembre 2020. Pour information, ce service ne fonctionne pas sur smartphone ni sur tablette. (Au-delà de cette date, il est possible d’effectuer une réclamation en ligne mais c’est un recours moins « automatique », avant le 31 décembre 2022.)
  • Attention au cas particulier de l’erreur relative à un changement de situation de famille (mariage, PACS, rupture de PACS, divorce, décès). La correction passera obligatoirement par le dépôt d’une déclaration sur papier, complétée d'un courrier explicatif demandant que cette déclaration annule et remplace la déclaration en ligne.

Pour finir en positivant :

  • 90 % des 34 millions de foyers fiscaux (soit 7 millions que l’année précédente) ont recouru à la déclaration automatique ou télé déclaration cette année. Ce serait une pile de papiers haute comme 14 fois la Tour Eiffel** qui aurait été économisée !
  • Sachons aussi remarquer les progrès et la simplification en faveur du contribuable, sur le plan pratique avec les réclamations lorsque le.la télé-déclarant.e. s’est trompé.e d’option fiscale (Flat Tax ou barème) ou encore les expérimentations en cours (par exemple, les plateformes CESU et Pajemploi).

Vous savez ce qui vous attend, et comment anticiper pour l’année prochaine !

* Sauf les 10 % de contribuables qui ont eu recours au papier, faute d’équipement ou faute de disposer d’un espace personnel impots.gouv et qui recevront leur avis dans le courant du mois d’août.

** Source : Les Echos 27 juillet 2020

Ségolène ROQUES
Ségolène ROQUES Paris Ingénieure Patrimoniale pour ODDO BHF 44 ans, mariée, 3 enfants Projets : assurer l’éducation de mes enfants,
investir via un Plan d’Epargne Retraire (PER).
www.oddo-bhf.com