Ce site utilise des cookies.
Les cookies garantissent une expérience de navigation optimale. Vous pouvez modifier les réglages d'acceptation des cookies pour ce site.

Logement Rénovation Energétique Impôts

MaPrimeRenov' : comment bénéficier de la prime pour la rénovation énergétique ?

PAR Laura Andjelkovic
16 décembre 2020 — Temps de lecture :2mn
La rénovation énergétique cumule les bons points : elle limite l’impact carbone de votre vie quotidienne et fait l’objet d’une nouvelle prime étatique française. Que vous soyez propriétaire occupant ou bailleur de votre logement, voici 5 conseils pour bénéficier de MaPrimeRenov’.
La résilience financière durable : chimère ou vérité ?

Lancé il y a un an, le dispositif MaPrimeRenov’ vise à améliorer l’efficience énergétique des logements par leur rénovation. C’est l’un des enjeux majeurs de la transition écologique. Il remplace 2 anciennes politiques incitatrices : le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et l’aide Anah (Agence nationale de l’habitat).

Préalablement dédiée aux ménages les plus modestes, cette prime est renforcée dans le cadre du Plan de relance. Ainsi, depuis le 1er octobre 2020, elle est ouverte à tous les propriétaires d’un logement ayant plus de 2 ans et ce, quels que soient leurs niveaux de revenus . MaPrimeRenov' est également accessible aux copropriétés qui souhaitent effectuer des travaux dans les parties communes. Alors comment en bénéficier ?

#1 Identifier les bons travaux

La prime est versée en contrepartie de la réalisation de travaux de chauffage, d’isolation, de ventilation ou encore d’audit énergétique de votre logement, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement en habitat collectif. Commencer le tips sur la ligne suivante, mieux ils sont financés ! La liste complète des travaux éligibles est à retrouver ici.

#2 Choisir un prestataire labellisé

Les travaux doivent être réalisés par une entreprise labellisée Reconnue Garante pour l’Environnement (RGE). Afin de vous orienter dans la recherche d’une entreprise RGE proche de chez vous, un site internet a été mis en place.

#3 Avoir recours aux outils de simulations

Le montant de MaPrimeRenov’ est forfaitaire. Notamment, il dépend de 2 critères : les revenus de votre foyer et les gains écologiques engendrés par les travaux réalisés.
Ainsi, un barème est d’abord établi en fonction de votre niveau de revenus : bleu, jaune, violet, rose. Il en existe un spécifique pour la région Ile-de-France et un autre applicable à toutes les autres régions.
Attention, les barèmes diffèrent, selon que vous résidez en Ile-de-France ou en dehors (cf tableaux ci-dessous).
Tips : Les copropriétaires ne sont pas mentionnés dans les tableaux mais restent éligibles.

MaPrimeRenov' : comment bénéficier de la prime pour la rénovation énergétique ?

En fonction de la nature des travaux engagés, et donc des économies qu’ils permettent de réaliser, vous serez éligible à une certaine prime. Le simulateur Simul'Aid€s vous permet précisément d’en mesurer le montant, avant de réaliser vos devis.

#4 Faire les bonnes démarches

Si les travaux d’amélioration d’efficience énergétique sont en cours ou finis, et qu’ils ont débuté après le 1er octobre 2020, vous pouvez bénéficier des nouvelles modalités de l’aide élargie.

Si vous avez le projet de les mettre en place, rendez-vous sur le site dédié. Il offre des conseils pratiques et permet de contacter un expert proche de chez soi.
La plateforme pour déposer vos dossiers sera accessible

  • à compter du 1er janvier 2021 si vous êtes propriétaire occupant de votre logement,
  • à partir du 1er juillet 2021 si vous êtes propriétaire bailleur.

L’aide, quant à elle, sera versée rapidement à la fin des travaux.

#5 Cumuler les primes

Sachez que MaPrimeRenov'’ est tout à fait cumulable avec d’autres primes concernant la rénovation énergétique des logements, parmi lesquelles figurent les aides :

  • d’Action logement,
  • des collectivités locales,
  • relatives au CEE (Certificats d’économie d’énergie).

La plateforme du gouvernement vous renseignera plus amplement. Par ailleurs, rappelez-vous que les travaux réalisés dans le cadre du dispositif MaPrimeRenov' bénéficient d’un taux de TVA fixé à 5,5%.

Mieux agir pour la planète, commence par chez soi…

MaPrimeRenov' : comment bénéficier de la prime pour la rénovation énergétique ?