Ce site utilise des cookies.
Les cookies garantissent une expérience de navigation optimale. Vous pouvez modifier les réglages d'acceptation des cookies pour ce site.

Immobilier Crédit Immobilier

3 tips pour obtenir son crédit immobilier

PAR Maël Bernier
25 août 2020 — Temps de lecture :2mn
Sa réputation le précède, Meilleurtaux.com est le comparateur français qui propose une offre complète en services financiers, intermédiaire de confiance en crédit immobilier, crédit à la consommation, assurances, placements etc. Depuis 6 ans, Maël Bernier dirige sa communication et en est la porte-parole officielle. Forte d’une solide expérience en finance, elle livre en exclusivité 3 conseils pour obtenir son crédit immobilier.
La résilience financière durable : chimère ou vérité ?

1. Bien calculer son enveloppe

Que vous soyez salarié.e, auto-entrepreneur.e ou en profession libérale, le calcul d’enveloppe d’emprunt détermine votre futur achat et donc la visite de biens en adéquation. Il est très simple : les banques et courtiers évaluent la capacité de remboursement mensuel sur la base d’un tiers des revenus nets.
Par exemple, si vous gagnez 2 700€ nets/mois, vous pourrez rembourser 900€/mois, ni plus ni moins. Si vous êtes payé.e sur 13 mois, le dernier revenu est dispatché entre les différents mois calendaires pour réaliser le calcul.

2. Soigner ses comptes

Les banques préfèrent les fourmis aux cigales. En clair, si vous voulez emprunter, surveillez vos dépenses dans les mois qui précèdent votre demande de crédit et évitez les découverts. N’oubliez pas que pour obtenir votre prêt, vous allez devoir fournir notamment vos 3 derniers relevés bancaires. Ce sont des historiques d’entrées et de sorties, qui seront analysés en détails jusqu’à l’analyse des typologies de dépenses.
Evitez celles qui paraitraient trop « futiles » (casinos, boites de nuit, hôtels de luxe etc.), de la même façon répartissez les frais de manière homogène sur tout le mois, cela rassura les organismes de prêt.

3. Capitaliser sur ses atouts…

… en tant qu’épargnant.e. Prouver la volonté, et la capacité, de mettre tous les mois de l’argent de côté est un véritable plus pour obtenir un financement. Impossible de donner un pourcentage précis, tant les cas sont particuliers ! Bien sûr, cela n’est pas rédhibitoire, mais ce sera une belle aide pour obtenir un taux plus bas.

… en tant que professionnel.le avec une source de revenu stable. Même si les banques et courtiers comprennent les changements du marché du travail (notamment dans le contexte post coronavirus), les conventions ont la vie dure : pour les salariés, le CDI reste « le passeport », et le CDD équivaut quasiment à un « feu rouge ». Si votre vie professionnelle débute, mettez bien en exergue vos atouts : la progression rapide dans l’entreprise, la transformation de vos contrats de travail, l’augmentation de salaire, le secteur porteur de l’entreprise etc.
Si vous êtes auto-entrepreneur.e ou en profession libérale, là encore, la stabilité des revenus et l’ancienneté dans l’exercice seront les clés du succès.

A vous de jouer, vous avez toutes les cartes en main !

Maël Bernier Directrice Communication, Meilleur Taux www.meilleurtaux.com